Nos anciens étudiants : Charlotte Arnaud, diplômée en 2017 et pigiste pour la presse féminine

A peine un an après son passage à l’Université de la Mode de Lyon, nous retrouvons Charlotte à Paris. Depuis son stage à la rédaction du magazine Grazia, elle a, entre autre, continué à écrire pour eux. Estelle Bertrand

charlotte-arnaud-pigiste-grazia

J’aime beaucoup Julien Dossena chez Paco Rabanne (parfait équilibre entre modernisation d’une maison et respect de son héritage)

Racontez-nous votre parcours

J’ai commencé mes études par une licence de droit privé, sans trop savoir où cela me menait. J’ai ensuite eu un master 1 en droit des affaires (cela m’a donné une bonne base pour comprendre le fonctionnement des entreprises, avec le droit de la concurrence et la propriété intellectuelle notamment) puis je me suis ouvert à une autre discipline en obtenant un master 2 d’économie et droit à Paris 2 Assas.

Rien (ou très peu) à voir avec la mode donc ! Mais ayant toujours été passionnée par ce domaine j’avais envie de travailler dans ce milieu et donc j’ai suivi le master 2 mode et communication, que j’ai terminé par un stage à la rédaction web du magazine Grazia.

Quelle est votre situation actuelle ?

Je suis pigiste à temps partiel chez Grazia (environ deux semaines par mois, tout dépend de l’actualité de la mode). A côté de cela je cherche à travailler pour d’autres magazines, sachant que le milieu est assez bouché je recherche également à écrire pour les marques, en passant de l’autre côté des RP (relations presse, ndlr), et j’ai des emplois hors du secteur temporaire.

Une journée type dans votre peau ça ressemble à quoi ?

Je dirai que cela dépend de si je travaille ou non, il n’y a pas vraiment de journée type ! Mais lorsque je travaille, la journée commence par une veille de l’actualité de la mode (même si elle se fait au quotidien et tout le temps, façon « éponge » dès que je repère quelque chose d’intéressant) pour choisir les sujets sur lesquels je travaillerais dans la journée, puis j’essaie de réfléchir à des angles un peu innovants. Ensuite une fois à la rédaction je rédige donc les articles, il faut également faire une recherche iconographique. C’est un travail relativement sédentaire on ne bouge pas beaucoup du bureau ! Et il y a aussi tout le côté RP qu’il faut gérer au quotidien.

Pour vous c’est qui et/ou quoi qui fait la mode du moment ?

Je pense que la « mode du moment » se passe surtout dans la rue. Comme toujours, sauf que les marques « luxe » qui sont plus médiatisées et donnent le ton s’orientent toutes vers le streetwear. Je pense à  toute une génération de jeunes assez créatifs qui relient la mode à d’autres univers (musique, arts visuels) et donnent à voir des choses très intéressantes sur les réseaux sociaux notamment.

Vous avez un créateur favori ?

Il ne crée plus mais Martin Margiela pour avoir tout inventé avant tout le monde avec une certaine humilité ; sinon actuellement j’aime beaucoup Julien Dossena chez Paco Rabanne (parfait équilibre entre modernisation d’une maison et respect de son héritage).

Vos conseils pour les étudiants de l’Université de la mode ?

Réfléchissez bien à l’entreprise au sein de laquelle vous exercerez votre stage car la mode reste un milieu assez difficile donc ce sera votre première porte d’entrée sur le marché du travail. Développez votre réseau (plus facile à dire qu’à faire) et profitez de vos années d’études pour enrichir votre culture à coup de lectures, films et expos ; soyez curieux !

Pour finir, la mode pour vous en un mot ?

(Mode d’)expression

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s